visuel_management

Les métiers de l’ISIT : acheteur international

Qui est-il ?

Son rôle principal est d’acquérir des biens (matières premières, équipements, produits semi-finis) et services pour assurer le bon fonctionnement de la production de l’entreprise.

Ses missions ?

  • Prospecter le marché international des fournisseurs et des produits, via de la veille et la participation à des salons professionnels partout dans le monde.
  • Lancer des appels d’offres auprès des fournisseurs internationaux.
  • S’assurer de la bonne exécution des contrats avec les fournisseurs.
  • Négocier en termes de quantité, qualité et prix afin de rentabiliser au mieux la production de l’entreprise.
  • Assurer l’interface avec les services internes utilisateurs.
  • Dans certains cas : contribuer à l’amélioration du système d’information achats au niveau « corporate ».

Ses savoir-faire ?

Acheteur-visuel

Ses savoir-être ?

  • A l’écoute
  • Endurant
  • Rigoureux
  • Curieux

Ses perspectives de carrière ?

  • Rémunération entre 22 et 35 KE bruts pour un 1er emploi
  • Au sein des directions achats des grandes entreprises, en particulier dans la grande distribution
  • Fonction adaptée aux profils multilingues à la fois curieux, rigoureux, ayant le sens de la performance…et aimant voyager
  • Exemples d’évolutions : chef de groupe, responsable achats

Un témoignage : Lia,  « Retail Merchandiser Men’s  Leather Goods » dans le secteur du luxe, diplômée ISIT 2014 (master Management interculturel)

En quoi consiste ton métier ?

  • Il s’agit  d’approvisionner un réseau de boutiques en achetant les produits nécessaires pour atteindre un CA donné. Je « monitore » quotidiennement les performances de vente de ce réseau, fixe les objectifs de vente sur mes catégories de produits, rebalance les stocks et coache les équipes de vente.
  • Dans le secteur du luxe, le monde concurrentiel est très fort : il faut donc être constamment en veille concurrentielle et analyser les besoins du marché pour pouvoir demander des développements produits et remédier à des manques.

Ton parcours pour arriver à ce poste ?
J’ai d’abord approfondi mes connaissances des enjeux de ce secteur en effectuant de nombreuses missions en tant que conseillère de vente pour des grands acteurs du luxe. Puis, j’ai souhaité m’orienter vers les problématiques de logistique en intégrant une Supply Chain, puis les Achats. Ces deux départements sont en continuelle interaction.

Tes 3 conseils aux étudiants ?

  • S’orienter vers le secteur du luxe dès les premiers stages.
  • Avoir un projet professionnel précis rapidement.
  • Ne pas sous-estimer le passage par la vente car c’est très formateur et souvent exigé par les RH de ce secteur.
Pour aller plus loin

Fiche métier réalisée avec le concours d’un groupe d’étudiants de Master 2 Management interculturel de l’ISIT