• /
L’ISIT et l’égalité des chances : les Cordées de la réussite

L’ISIT et l’égalité des chances : les Cordées de la réussite

06/05/2020

Mises en place par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche,   « Les Cordées de la réussite » visent à promouvoir l’égalité des chances dans l’enseignement supérieur. Depuis 2010, l’ISIT pilote le seul dispositif international, la Cordée Horizons. Des étudiants de l’ISIT tutorent ainsi des élèves de Classes prépas des lycées Malherbe de Caen et Camille Jullian de Bordeaux.

Témoignage en forme de bilan de l’année 2013/2014 de Stéfanie Settele, responsable de la Cordée Horizons à l’ISIT et enseignante du pôle allemand.

Votre rôle au sein des Cordées de l’ISIT ?

Je suis responsable de la cordée Horizons pour l’ISIT. A ce titre, je coordonne la communication entre les tuteurs et les tutorés. Avec les responsables des cordées de nos établissements partenaires et nos étudiants tuteurs, j’organise des journées de rencontres entre tuteurs et tutorés. Je représente également la cordée de l’ISIT lors de réunions et conférences.

Pourquoi cet engagement ?

J’aime l’idée de soutenir les élèves, de les encourager et de leur montrer que d’autres voies sont possibles. Il est très touchant de voir nos étudiants donner de leur temps et de leur énergie pour accueillir ces élèves, les accompagner et leur présenter notre Grande Ecole. Cette dynamique crée des liens forts, entre tuteurs, tutorés et professeurs.

Comment fonctionnent les Cordées de l’ISIT ?

Des étudiants volontaires de l’ISIT s’engagent à tutorer des élèves. Ils les conseillent sur leur apprentissage linguistique et sur leurs études. Il s’agit également de les aider à surmonter certaines craintes, de les motiver et de les encourager à postuler dans une Grande École comme l’ISIT.

Quelles sont les actions menées cette année ?

Au-delà des tutorats, plusieurs rencontres entre tuteurs et tutorés sont prévues dans l’année. Ces visites sont les points forts de la cordée.

Cette année, nous avons eu l’occasion de visiter l’UNESCO. Une diplômée de l’ISIT, aujourd’hui assistante au service traduction, et le directeur de ce service nous ont parlés de leur travail et ont donné aux élèves des lycées partenaires une idée concrète des débouchés possibles au niveau international avec un diplôme de l’ISIT.

Nous avons également faits des activités culturelles : exposition  sur Goya à la Pinacothèque,  visite théatralisée en anglais du musée Nissim de Camondo et   pièce de Shakespeare au théâtre. Ces activités ont toujours un lien avec les langues et l’aspect interculturel et international de notre école. Elles permettent aux étudiants et tutorés de se rencontrer pour mieux échanger et partager leurs expériences.

Votre bilan personnel ?

J’ai été très impressionnée par l’énergie, la motivation et la disponibilité de nos étudiants pour présenter l’ISIT. Mais aussi par leur engagement lors de l’organisation des journées de rencontre. Un des moments forts de cette cordée fut certainement la démonstration d’interprétation en consécutive réalisée par certains de nos étudiants du Master d’Interprétation.

Rendez-vous sur le blog de la Cordée Horizons de l’ISIT