Johana Beuf

MI 2012, Suisse

02/03/2015

Global Sourcing Specialist

Avant l’ISIT ?

J’ai passé un Baccalauréat ES (Économique et Social) avec une spécialité Anglais Renforcé.

 Pourquoi l’ISIT ?

A travers le Bureau d’Orientation de mon lycée, j’avais pris connaissance du métier d’interprète de conférence. Ayant de très bons résultats en langues étrangères et disposant déjà d’un bagage linguistique solide, j’ai décidé de faire l’ISIT.

 Les atouts de la formation à l’ISIT ?

La formation à l’ISIT présente plusieurs atouts qui peuvent être scindés en deux étapes cruciales.

  • Les trois 1ères années  : ce sont  des années de renforcement linguistique, à la fois dans les langues étrangères de la combinaison choisie, mais aussi dans la langue française. Cette 1ère étape permet aux étudiants  de renforcer la maîtrise écrite et orale de leurs langues de travail. Contrairement aux idées reçues, la maîtrise d’une langue ne passe pas par la capacité à imiter un accent à la perfection, mais avant tout par la maîtrise des mots, de la grammaire et de la fluidité écrite et orale. L’un des meilleurs exemples ? Après l’ISIT, j’ai fait un an de Master Spécialisé et je me suis retrouvée avec des étudiants issus de formations économiques. Beaucoup d’entre eux avaient passé près de 2 ans à l’étranger, en stage ou en études. Ma surprise fut grande en m’apercevant que leur niveau en langues étrangères, et notamment en anglais, était très loin derrière celui des étudiants de l’ISIT, malgré seulement 7 mois  passés à l’étranger.
  • La 2è étape de la formation :  choisir dans quelle direction orienter son expertise, communication et traduction ou management de l’interculturel. J’ai choisi la 2è option.  L’un des grands atouts de ce Master est de donner un aperçu aux étudiants des divers métiers de l’entreprise. Sans fournir de spécialisation, il apporte aux étudiants une culture générale qui est un atout majeur dans le monde du travail :  ouverture d’esprit, curiosité, capacité d’adaptation sont, à mon sens, des éléments essentiels à la bonne intégration en entreprise.

 Après l’ISIT ?

Je travaille dans le domaine des achats, au Royaume-Uni, puis en Suisse.

  • L’expertise en langues a été très utile pour trouver un emploi à l’étranger. Ma langue de travail a toujours été l’anglais. Dans les 2 entreprises dans lesquelles j’ai travaillé jusqu’à présent, j’ai rapidement pris la position d’experte en langues étrangères, si bien que mes collègues s’adressent très facilement à moi lorsqu’il s’agit de traduire  en langue étrangère.
  • Ma capacité à parler plusieurs langues m’a également permis une intégration très rapide, notamment dans mon entreprise actuelle. Je suis en effet en contact permanent avec le bureau en Amérique Latine et ma capacité à parler espagnol a vraiment aidé à resserrer les liens avec le bureau central.

Des conseils pour les futurs étudiants/futurs diplômés ?

  • Conserver leur curiosité acquise au cours des nombreuses traductions effectuées à l’ISIT. Cette dernière est un atout majeur pour apprendre et pour comprendre les différents métiers de l’entreprise. Elle permet d’acquérir des compétences, mais aussi de l’expertise dans les divers métiers tout en étant capable de s’adapter aux changements.
  • Entretenir leur réseau ! La force de l’ISIT est la variété des profils qui en sortent. Il faut en tirer tous les avantages ! Faites vivre votre réseau dans votre ancienne promotion en gardant contact, mais aussi avec d’autres promotions en n’hésitant pas à contacter d’anciens étudiants.