• /
Aude Zerwetz-Le Courvoisier – Consultante communication et conduite du changement

Aude Zerwetz-Le Courvoisier

ISIT 2017, France

10/08/2018

Conseil

Comment choisir entre trois passions, les langues, le cinéma et la communication ? En se construisant son propre chemin à l’ISIT, de l’univers des grandes banques à celui du conseil, de stages en apprentissage en passant par la Junior Entreprise : témoignage d’Aude, jeune diplômée 2017 au parcours déjà bien rempli.

 

Avant l’ISIT ?

J’ai fait toute ma scolarité à La Réunion, où j’ai obtenu à la fois un Bac Littéraire et l’Abibac (bac allemand). Dès le départ, j’étais donc passionnée par les langues, mais sans idée précise de formation, j’ai d’abord effectué deux années de Classe Préparatoire littéraire avec option cinéma, mon autre passion ! J’ai intégré l’ISIT en 3è année, via la convention signée avec ma prépa.

Pourquoi l’ISIT ?

  • J’ai fait un stage en fin de 3è année dans le domaine des relations presse chez Public Sénat. Deux mois seulement, mais qui m’ont fait découvrir une 3ème passion, la communication !
  • J’ai donc choisi la spécialisation de Master Communication interculturelle et traduction, avec option communication et outils web. Après un stage de Master 1 dans le domaine de la communication interne au Crédit Agricole, j’ai opté pour l’apprentissage en Master 2, toujours en communication interne, mais au sein de la Société Générale. Pendant un an, j’ai pu appliquer concrètement ce que j’apprenais à l’ISIT, un avant-goût de la vie professionnelle comme une bonne opportunité de me créer du réseau. C’est là également que j’ai découvert les métiers du conseil via ma manager, consultante externe.
  • J’ai également intégré Junior-ISIT en fin de 3è année comme responsable communication, puis comme chef de projet. Une Junior Entreprise, c’est une sorte de cabinet de conseil en miniature ! J’y ai appris non seulement des techniques très concrètes et des outils, mais aussi à combiner auto-formation, autonomie et travail d’équipe. Un avant-goût du travail en cabinet de conseil que je mène désormais.

Après l’ISIT  ?

  • J’ai rejoint Mazars- Alter & Go en janvier 2018 comme consultante en communication et conduite du changement. Je connaissais l’entreprise via des alumni et des étudiants, mais j’ai répondu à une fiche de poste via Linkedin. Ce qui m’a le plus attirée ? La diversité des missions, qui correspondait bien à l’ISIT où l’on a touché à beaucoup de sujets et de supports de communication différents.
  • Les points communs entre les métiers du conseil et la formation de l’ISIT ?
    • Notre flexibilité combinée à notre rigueur.
    • Notre agilité, liée au volet pluridisciplinaire de la formation, combinée à un esprit très structuré.
    • La pratique de la gestion de projets, très développée à l’ISIT et indispensable dans les métiers du conseil.

Des conseils en guise de conclusion ?

  • Ne pas se brider, chacun mène son propre parcours qu’il se construit lui-même. J’ai notamment trouvé par moi-même mes stages et mes expériences professionnelles. L’ISIT propose une formation, mais c’est nous qui choisissons notre voie et qui sommes acteurs de notre propre chemin.
  • Ne pas hésiter à se lancer dans la vie associative, même si cela peut paraître chronophage. C’est un vrai « plus » que l’on peut valoriser en entretiens de recrutement et qui peut faire la différence.