• /
Caterina Cherubini – Chef de projet traduction

Caterina Cherubini

ISIT 2013, France

02/03/2014

Traduction

Avant l’ISIT  ?

Après un bac littéraire et une classe préparatoire en lettres et sciences humaines, j’ai décidé de recentrer mon parcours sur les langues. D’origine italienne, j’ai rapidement compris que mon interculturalité pouvait se révéler un atout important pour ma carrière professionnelle.

 Pourquoi l’ISIT ?

J’ai découvert l’ISIT lors d’une conférence, car la classe préparatoire que je fréquentais faisait partie de ses partenaires. Je recherchais alors une formation complète et efficace en langues, proposant des débouchés concrets. Si j’ai choisi l’ISIT, c’est pour sa renommée et son taux de réussite. Dans les secteurs de la traduction et de l’interprétariat la concurrence est rude, et j’avais besoin de garanties. La possibilité d’effectuer une année en apprentissage, notamment, a largement orienté mon choix.

 Après l’ISIT ?

 A la fin de mon apprentissage, j’ai immédiatement été embauchée comme chef de projet, traductrice et réviseuse au sein de l’agence de traduction 3IC International, poste que j’occupe toujours. Ma formation et mon profil polyvalents ont certainement contribué à mon insertion rapide, mais mon diplôme d’isitiste a été un élément tout aussi déterminant pour mon employeur, qui connaît et apprécie tout particulièrement l’école : à ce jour, l’entreprise est essentiellement composée d’anciens diplômés de l’ISIT.

 Des conseils pour les futurs étudiants ?

 Diversifiez votre parcours et saisissez les occasions : partez en césure à l’étranger, soignez vos recherches de stage, enrichissez votre carnet d’adresses et cultivez vos passions ! N’oubliez pas que toutes vos expériences d’aujourd’hui participent à votre insertion professionnelle de demain !