• /
Magdalena Bachura – traductrice indépendante

Magdalena Bachura

Formation continue - ISIT 2020, France

01/07/2020

Traduction

Magdalena, promotion certificat de traducteur : les nouvelles technologies de la traduction 2019-2020

Avant l’ISIT ?

Je suis polonaise et je vis en France depuis bientôt dix ans. Ma passion pour la langue française a débuté déjà au collège grâce à une enseignante exceptionnelle qui a su aiguiser ma curiosité linguistique et culturelle.

Mon parcours scolaire s’est naturellement axé autour des langues :

  • J’ai obtenu un Master 2 en langue et littérature françaises à l’Université de Varsovie et j’ai eu par la suite la possibilité de partir en France.
  • J’ai travaillé pendant presque six ans dans une entreprise française de transport à Lille. Après ces quelques années de vie active, j’ai fait une reconversion professionnelle qui, dans mon cas, était une fausse reconversion. A vrai dire, je suis revenue à mes premières amours – les langues, et le métier de traductrice correspondait à mes aspirations. J’ai donc suivi une année de formation continue en traduction à l’ISIT.

Pourquoi cette formation continue longue de l’ISIT ?

Après plusieurs semaines de recherche active de formations en traduction et ayant analysé de nombreuses pistes en France ainsi qu’à l’étranger, mon choix s’est vite porté sur l’ISIT. Mon objectif consistait à maîtriser au plus vite les technologies, les techniques et les savoirs indispensables aux métiers de la traduction professionnelle. L’ISIT est le seul organisme en France qui propose un programme de formation continue permettant d’obtenir le certificat équivalent à un Master 2 en à peine un an. Ce véritable atout correspondait parfaitement à ce que je recherchais.

 

Les atouts de la formation professionnelle continue de l’ISIT ?

L’année de formation continue à l’ISIT était pour moi une année très riche en nouveaux savoirs, en nouvelles compétences mais également en belles rencontres. Je pense ici notamment à mes collègues avec qui nous avons partagé des moments intenses tout en restant solidaires. Nous avions déjà tous des expériences professionnelles variées et pouvions nous apporter beaucoup de choses mutuellement.

J’ai également rencontré des professeurs remarquables, très à l’écoute et prêts à échanger sur les différentes facettes du métier. Étant tous des intervenants venant directement « du terrain », ils savaient nous parler de manière très concrète de la matière enseignée ce qui nous permettait d’avoir des informations très pratiques et en phase avec la réalité du marché. Nous étions dans une véritable relation professionnelle, et non pas dans un schéma du type « prof-élève ».

L’année de la formation continue était également très bien agencée. Nous connaissions dès le début les étapes à suivre ce qui nous permettait de nous organiser au mieux et d’anticiper d’éventuelles difficultés.

Un des plus grands atouts de l’ISIT reste son réseau constitué des anciens étudiants ainsi que des professeurs et d’autres intervenants. J’ai notamment pu effectuer mon stage dans l’agence d’un ancien étudiant de l’ISIT.

C’est une école renommée qui peut ouvrir de nombreuses portes à ses étudiants.

Après l’ISIT ?

Au moment d’intégrer l’ISIT, mon rêve était de travailler de manière indépendante comme freelance. La formation continue n’a fait que confirmer mon choix et je me suis donc installée à mon compte sous le statut de microentreprise.

Comme je l’ai déjà mentionné, l’ISIT m’a permis de rencontrer des personnes de grande qualité et je savais que notre aventure commune ne s’arrêtera pas à la fin de la formation.

La création d’une agence de traduction par une de mes collègues, Audrey, n’a fait que confirmer ce pressentiment et je suis ravie de pouvoir de nouveau travailler avec mes collègues de l’ISIT.

En savoir plus sur le certificat sur les nouvelles technologies de la traduction