Audrey Bénard-Sautron

MI 2012, Chine

02/04/2018

Responsable Marketing et Communication

Le Master Management interculturel de l’ISIT a permis à Audrey d’évoluer dans des fonctions variées : traductrice freelance, chef de projet digital en Chine, hôtesse de l’air pour une compagnie aérienne chinoise. Elle revient sur son parcours.

Votre parcours avant l’ISIT ?

Avant l’ISIT, j’ai obtenu mon baccalauréat littéraire, spécialité anglais, et je me suis inscrite en classe préparatoire littéraire à l’île de la Réunion. C’est après la khâgne que j’ai intégré l’ISIT et c’est une des plus belles opportunités que j’ai pu avoir.

Pourquoi avoir choisi l’ISIT ?

Au lycée, j’ai eu la chance de pouvoir étudier l’anglais, l’espagnol et le chinois. Cette passion pour les langues ne m’a jamais quittée et dès la fin du lycée j’étais sûre de vouloir travailler à l’international. N’étant pas attirée par les métiers de l’enseignement, je voulais que mes langues soient un moyen de rebondir vers d’autres métiers liés au management.

Avec l’ISIT, j’ai eu ce sentiment de pouvoir continuer à approfondir mes langues grâce à la traduction tout en m’ouvrant à de nouvelles perspectives dans le monde de l’entreprise. En effet, les stages et la formation liés au Master Management Interculturel m’ont permis de gagner en crédibilité lors de mes candidatures à l’étranger. J’avais la double casquette à savoir la maîtrise de l’anglais et de l’espagnol ainsi que la spécialisation en marketing, communication et management.

Les atouts de votre formation à l’ISIT ?

  • La soif d’apprendre et l’ouverture d’esprit : à l’ISIT j’ai appris à m’intéresser à tout. Notre formation couvre un large panel de sujets depuis la traduction technique jusqu’au management interculturel en passant par la géopolitique et la comptabilité. Toutes ces connaissances se sont avérées fort utiles lors de mes stages professionnels non seulement par rapport à mes missions mais également en termes de relationnel. Le dynamisme et l’ouverture d’esprit des « Isitistes » sont particulièrement appréciés par nos collègues et partenaires.

  • La dimension internationale : pendant ma formation, c’était comme-ci j’avais déjà mis un pied à l’étranger. Les professeurs nous ont énormément sensibilisés à l’interculturel et nous ont préparés à travailler à l’étranger. Aujourd’hui, je me souviens encore de ces cours sur l’interculturalité et j’analyse de nombreuses situations du quotidien en utilisant ce que nous avons appris.
  • Polyvalence et adaptation : le rythme des cours est intense et nous avons eu de nombreux projets à réaliser. Cette rigueur ainsi que la pluralité des projets et thèmes abordés nous ont rendus polyvalents et réactifs. De plus, nous nous adaptons beaucoup plus facilement à des milieux qui nous sont complètement étrangers. Le fait d’avoir des bonnes connaissances en matière de marketing et de communication tout en ayant des bases solides en langues nous rendent vraiment attractifs sur des postes à l’étranger.

 Après l’ISIT ?

Après l’ISIT, j’ai eu un parcours assez atypique dans le sens où je n’ai pas eu ce qu’on pourrait appeler une « carrière » au sein d’une entreprise.

  • J’ai travaillé en tant que traductrice freelance en anglais et espagnol à la Réunion. Mais très vite, l’appel de l’étranger est revenu et j’ai tenté ma chance en Chine. J’étais curieuse de connaître ce pays qui semble attirer énormément d’étrangers. N’ayant pas pu continuer le chinois lors de mes études, j’ai voulu le réapprendre à la source ! J’ai donc travaillé à Shanghai 8 mois dans une entreprise de trading. Je faisais de la gestion de projet et l’élaboration du nouveau site internet de l’entreprise était sous ma responsabilité. Mes langues de travail étaient l’anglais et le français.
  • Récemment, j’ai complètement changé d’orientation professionnelle puisque j’ai été recrutée par une compagnie aérienne chinoise en tant qu’hôtesse de l’air et je suis actuellement une formation effectuée par l’entreprise elle-même. Je suis ravie de commencer cette nouvelle aventure.

Ce que je retiens de tout cela ? Jusqu’au bout, l’ISIT nous permet d’être spontanés dans nos choix professionnels. Nous pouvons véritablement nous « fondre » dans tous les milieux et cette formation nous permet de rebondir et d’explorer des métiers auxquels nous n’aurions jamais pensé.